7 au 28 juillet 2012 : mon 1er festival d’Avignon!

Cet été je retourne sur les bancs de l’école! Du collège plus précisément. Je joue « Et encore, je m’retiens! » tous les jours à 17h30 dans la salle du LYCÉE du collège de la salle. Je vous y convie, histoire de voir si c’est bien vrai ce qu’on dit: à Avignon le public a du talent. Je vais tenter d’être à la hauteur!

11 réflexions au sujet de « 7 au 28 juillet 2012 : mon 1er festival d’Avignon! »

  1. Madame,
    Je ne partage pas toujours vos idées, mais face à ce qui se passe, je me permets de vous solliciter, et d’attirer votre attention sur une décision qui vient d’être prise par le Board de la FIFA, décision qui autorise les joueuses de football à…porter le voile pendant un match international.!.
    Cette décision rejette la femme des siècles en arrière, parce que si une femme peut jouer au foot avec un voile, alors elle peut accomplir toutes les autres choses de la vie avec un voile sur la tête, et c’est là un argument massue contre l’émancipation souhaitée par de nombreuses adolescentes, jeunes adultes et femmes, ceci dès lors que les plus hautes instances du sport admettent une telle contradiction et, je pèse mes mots, ignominie.
    Par ailleurs, la décision de la FIFA signifie également qu’une religion, en l’occurence l’Islam, à le droit de se supplanter aux règles et à la laïcité nécessaire et indispensable à l’exercice et à l’esprit même du sport.
    Cette décision agresse profondément l’esprit de confraternité du sport mondial.
    Cette décision est une honte, une atteinte faite à l’évolution de l’humanité toute entière.
    Et on est en droit de se poser la question de l’intégrité de Monsieur Blatter, Président de la FIFA, ainsi que celle de tous les membres du board.
    Il est à noter que cette décision a été prise dans le cadre d’une période d’essai.
    En conséquence, il faut que se lèvent immédiatement toutes les forces libres, toutes les femmes libres de tous les pays pour stopper cette initiative, et notamment pour contre dire Cheikha Moza, femme de l’Emir du Qatar, qui passe pour une réformatrice moderniste mais qui tient souvent un double discours, qui a déclaré que cette décision allait permettre aux femmes musulmanes de pouvoir s’exprimer et jouer au foot.
    Cet argument est ridicule.!.
    Cette décision de la FIFA n’est dicté que par les hommes qui dirigent les Etats Musulmans pour, dans une action concertée de lobbying religieux, faire accepter et promouvoir à la face du monde entier la « légitimité » de certains préceptes du coran.
    Il faut immédiatement se lever contre l’ineptie de cette décision, et que les femmes libres de tous les pays où il est possible de le faire, y compris musulmans, s’organisent pour mettre à la porte du sport mondial la religion musulmane (comme d’ailleurs les autres religions), s’organisent pour faire honte à l’instance la plus puissante du sport mondial et à ceux qui la dirigent.
    Bien à vous.

  2. J’ai découvert le texte de ce spectacle récemment et un peu par hasard. Tout m’a épatée, mais certains passages encore plus que d’autres : la comparaison entre sexisme et crachin breton (au début on rigole et on ignore, n’empêche qu’au bout d’un moment on est frigorifiée), Eglantine et Suzanne Schmurtz (la transmission du nom par le père aux garçons et par la mère aux filles, une idée fabuleuse), la différence entre le désir masculin (stimulé et encouragé partout) et le désir féminin (« qu’il faut qu’on se tricote soi-même »), l’idée que tout organisme qui utilise l’image des femmes devrait verser une taxe à une caisse spéciale (deuxième idée fabuleuse), les chapitres « Pub ! », « Soirée télé », « Caca », « Morte », « Enculée » et « 100% coton ».
    Tout procède d’un sens de l’observation et de la justice tellement aiguisé qu’on en reste comme deux ronds de flan. En tant que femme, on se demande pourquoi on n’a pas pensé à toutes ces choses soi-même alors que cette explication, qui tient au conditionnement, est justement distillée de part en part du livre/spectacle. Intellectuellement, c’est à la fois droit et vertigineux, basique et pointu, terre-à-terre et de haut vol, bref, indescriptible.

  3. Bonjour Madame

    Quelques mots à mon retour d’Avignon.
    Ma femme et moi avons apprécié votre spectacle et selon votre définition je suis donc féministe ! Je respecte et espère tant que la femme puisse apporter toutes ses compétences à notre société guerrière à tous points de vue.
    Mais, je dois dire que certains passages de votre spectacle me dérange : en quoi la pation de l’homme pour le foot ou la formule 1 est-elle contre la femme ? En quoi le marketing qui veut vous faire acheter des protégés culottes est de la responsabilité de l’homme ?
    Oui, je suis écolo et donc un peu choqué par la F1 et surtout contre le marketing mais en quoi ceux-ci sont-ils orientés contre la femme. Je crois qu’il y a là un amalgame qui porte préjudice aux revendications féministe. Tous les travers du monde ne sont pas de la responsabilité des hommes. Et puis « les hommes » ne sont pas en majorité insensibles au féministe.
    Pour ma part, je pense que entraîner les hommes dans votre combat, par ailleur juste, serait beaucoup plus efficace que de créer des oppositions. Il y a aussi beaucoup d’homme qui n’ont pas conscience de ce que les femmes subissent … Expliquer plus tôt que de les rendre responsables en les accusant serait plus constructif.
    Bonne fin de festival et beaucoup de réussite.

    • Cher Franck,
      Soyons claire! Je déplore de n’avoir pas été assez intelligible. Je n’ai rien contre la Formule 1, ce n’est pas le propos, et je le dis dès le départ. J’illustre simplement le rapport au temps LIBRE des hommes et des femmes. Le temps des femmes étant phagocyté par la double journée qu’imposent les tâches ménagères, il ne leur en reste pas pour s’adonner à toutes ces « passions » qui occupent le temps des hommes… et les médias! Alors oui, je me moque (gentiment) de ces hobbies (le foot à la télé c’est BEAUCOUP d’heures !) parce qu’il me semble que je peux compter sur l’humour et le rire pour ouvrir l’esprit du public à mes idées… Ai-je tort? J’espère que non!
      Cordialement, iA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ un = 5

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>