Fachos vs Islamistes

Unknown

Je souffre d’entomophobie. De claustrophobie, d’agoraphobie. Cela signifie que confrontée à des insectes, des espaces fermés ou des foules, je ressens une anxiété que je ne contrôle pas, que je n’ai ni provoquée, ni pensée, ni conçue. Je la constate, j’essaie de m’y opposer mais globalement je n’y peux rien. Le mot islamophobe, comme d’ailleurs le mot homophobe, ne répond … Lire la suite

Porc de travers…

Les importations de porc suspendues par crainte de la fièvre porcine en Birmanie

Je m’en vais paraphraser cette citation attribuée à Paul Léautaud : « Ne traitez pas cet homme de con, il n’en a ni la profondeur ni l’agrément », pour en faire: « Ne traitez pas cet homme de porc. Il n’en a ni la candeur ni l’innocuité ». Quand le hashtag « Balance ton porc » est apparu, il a été très critiqué: trop violent, limite … Lire la suite

La rentrée…

IMG_0226

Squatter la plage, se gaver de soleil, jouir de l’été comme on presse un citron, et jusqu’au hors saison en savourer chaque minute, chaque seconde. Se résoudre à rentrer, le coeur gros, en fredonnant La Madrague façon Bardot jadis, sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés, ou ces rimes admirables de Coluche: « C’est la fin des vacanceuh, On a rangé … Lire la suite

Anne Le Gall, sororale

Le-Gall-Roudy-Viennot

Si nous vivions dans un monde plus clairvoyant, si nous vivions dans un monde moins machiste, la France entière pleurerait Anne Le Gall. Et si dans ce pays on célébrait officiellement les grandes penseuses féministes, ça se saurait. La voix d’Anne s’est éteinte et c’est une perte immense. Parce que sa voix, c’était elle. Elle a beaucoup plus parlé qu’écrit, … Lire la suite

A nous, gens de Dublin!

banner

Du 5 au 7 avril, à Dublin, à l’initiative de l’Alliance Française, se tiendra le 20ème Festival Littéraire Franco-Irlandais. Le thème? « Mnà ». Oui, je sais, moi non plus ça ne m’éclaire pas. En français alors: Femmes. ben voilà! J’y suis invitée, je m’apprête donc à parler des femmes en général et de mes livres en particulier…. À découvrir l’Irlande, aussi, … Lire la suite

Bout de tissu? Vraiment?

image

Tout ça pour un bout de tissu, clament les idiot-e-s utiles de la cause intégriste. C’est le tour de Décathlon de se planquer derrière la liberté des femmes pour faire de la thune à leurs dépens. Rien de nouveau sous ce sombre soleil. Et pendant ce temps, l’intégrisme islamiste gagne du terrain et compte bien sur le panurgisme ambiant pour … Lire la suite

Bicorne Académie

academie-francaise-2_5459696

On a failli attendre! Je lis dans les gazettes, et plus particulièrement dans L’Express du 19 février 2019: « Les Immortels sont sur le point de féminiser les noms de métier. » Ce n’est pas encore acté, mais à tout le moins la question va être débattue. Signe que la présence des femmes commence à faire sentir ses effets? Trop tôt pour le … Lire la suite

Fachos et fâcheux

th

Pendant très longtemps, j’ai été convaincue qu’après la Shoah, l’antisémitisme disparaitrait de lui même. Mourrait. Je me disais que les images, les témoignages, agiraient comme un vaccin. Éradiqueraient pour toujours cette persécution venue du fond des temps, si ancienne que personne ne sait plus à quoi l’attribuer. Le bouc émissaire. L’Autre. L’archétype de l’Étranger. Je ne me trompais pas un … Lire la suite

Éborgner la populace

Fiorina_LBD_Paris_0812-1-150x150

Perdre un oeil. Devenir borgne. Pour toujours. Diviser son champ visuel, perdre son visage d’avant. Souffrir d’une mutilation pour le reste de sa vie. Perdre un pied. Une main. Avoir la mâchoire fracassée. Des côtes cassées, la cage thoracique enfoncée. Se prendre une raclée par des types armés jusqu’aux dents. Pourquoi? Parce qu’on a manifesté, en France, sous la Présidence … Lire la suite

Violences ?

th

Dans les médias, tout le monde condamne les casseurs. Journalistes, éditorialistes, politiques y vont de leur indignation, leur consternation, leur déploration. A juste titre. Les images de ces types qui explosent un abribus font mal au bide à la pacifiste que je suis. Sur le moment, je me demande de qui les abribus sont l’ennemi. Puis je me souviens que … Lire la suite