La douceur est une forme de lutte

IMG_4874

Lundi soir 3 octobre, à l’Olympia, assise dans le noir, j’attends le début du spectacle. Ce soir, Isabelle Aubret vient chanter. Elle apparaît, d’abord par la voix, intacte, puis par la silhouette, frêle, lumineuse. Au fur et à mesure que les chansons se succèdent, certaines intemporelles, dont on a le sentiment qu’elles existaient avant elle et qu’elles existeront quand aucun-e … Lire la suite

15 & 16 octobre, Aix-en-Provence

66763444

Je suis de très bonne humeur. Non seulement je rejoue « Et encore je m’retiens! » les 15 & 16 octobre, c’est toujours un plaisir intense, mais pour ce faire je retourne dans le Sud, youpi! Plus précisément à Aix-en-Provence, et plus précisément encore à la Fontaine d’Argent, chez la grande Fabienne Bécu. Le 15, à 21 heures et le 16 à 17h30. J’en … Lire la suite

24 & 25 septembre, Clos-Vougeot

Unknown-3

NAME DROPPING ET GRANDS CRUS Écrire mène à tout, y compris aux plus sidérantes surprises. À partir de dorénavant compris et jusqu’à nouvel ordre inclus, va falloir ma causer meilleur. Because figurez vous que je suis intronisée de frais (samedi soir, yéyé) élevée au statut de membre de la Confrérie de Chevaliers de Tastevin. Comme je vous le dis. Vous … Lire la suite

22 & 23 septembre, Auxerre

Unknown

Je pars aujourd’hui à Auxerre, ma ville natale (je précise pour les neuneux qui persistent à me « renvoyer dans mon pays » sur les réseaux sociaux) où je dédicacerai « Je mourrai une autre fois » à la librairie Obliques, de 16 à 18 heures, avant de me rendre, à 19heures,  à l »Abbaye Saint Germain, visiter l’expo « 1936, La révolution populaire contre le … Lire la suite

« Femmes et hommes de la texture »

images

« C’est la fin des vacanceux / On a rangé les pédalos / Notre amour euh d’enfanceux / N’était qu’un coup d’épée dans l’ôôôôô…. » Ces admirables rimes riches chantées jadis par Coluche résonnent à mon oreille après ces quelques jours de retour à la normale, ou à l’anormale, ça revient au même. Après presque deux mois de déconnection, je retrouve Twitter, et … Lire la suite

9,10 & 11 septembre, Nancy

Unknown

Ça s’appelle « Le Livre sur la place« , parce que c’est un salon du livre, et que ça se passe aux abords d’une place très très belle, donc on sait où on en est, couleur annoncée. Sous le chapiteau il fait une chaleur de gueux, et les auteur-e-s marinent gentiment tels des laitues en serre. Ajoutez la chaleur humaine des lecteurs … Lire la suite

2, 3 & 4 septembre, Morges

Unknown

PARENTHÈSE ENCHANTÉE Je n’ai jamais trop aimé la rentrée et la mélancolie qui l’accompagne, le soleil qui pâlit, les jours qui rétrécissent, l’avion qu’il faut reprendre, le quotidien qui se remet en place. Je serais bien restée au bord de la Méditerranée, mais on ne peut pas partir si on ne revient pas de temps en temps… Sans compter qu’une … Lire la suite

9 & 10 juillet, Sablet

Unknown-3

Je quitte Avignon aujourd’hui, après un trop court séjour en ce début de festival, pour les Journées du Livre à Sablet, où on fête non seulement le bouquin mais aussi le vin, on continue dans la juxtaposition lecture-ivresse (cf texte précédent). J’attends avec une certaine impatience, mais peut être cela existe-t-il déjà, un salon du livre, du vin ET de … Lire la suite

2 juillet, Samoëns

Unknown-1

Quand on m’a proposé de participer à « Un auteur au bistrot« , j’ai dit oui tout de suite. Bistrot et littérature dans le même intitulé, ça m’a paru prometteur. Pourquoi ai-je eu le sentiment qu’un tel évènement se déroulerait en banlieue parisienne, je ne sais pas, mystère des associations d’idées. J’étais, et pas qu’un peu. Ça se passait à Samoëns. Sam … Lire la suite

24 juin, La Garenne-Colombes

affiche-nuit-blanche-livres-vignette-complete

Ce soir on fête la Nuit Blanche des Livres à la Garenne-Colombes, dans une boucle de la Seine, à quelques encablures de la Défense. La librairie Mots en Marge, où j’entamai en février la promo de « JeMourraiUneAutreFois » accueille une brochette de scribouillards dont je fais partie et nous allons dédicacer à qui mieux mieux jusqu’à minuit, heure à laquelle nous nous … Lire la suite