Macron y’a l’téléfon qui son…

th-3On a les Présidents qu’on mérite. En l’occurrence, j’ai voté Macron au deuxième tour. On ne peut pas toujours être fière de soi. Même si la perspective de LePen au pouvoir continue à me glacer le sang, je reste consternée par l’étendue de la démolition macronienne, chantre impavide d’un système à bout de souffle.

Emmanuel Macron a le sens des priorités. Ni droite ni gauche, disait-il. Et, comme toujours, ni droite ni gauche ça veut dire droite. Et même droite droite…

th-4Zemmour insulté dans la rue. Macron l’appelle. Ils parlent pendant 45 minutes. Quarante cinq minutes de temps d’un chef d’État consacrées à réconforter un homme offensé. Pauv’ti bouchon…

Macron autorise l’ouverture du Puy du Fou. Avant Astérix, avant Disney, avant le Futuroscope. Pourquoi? On ne sait pas. De Villiers a plus de charme et de persuasion que les autres, apparemment. Vieille France, quand tu nous tiens…

th-1Macron a aussi téléphoné à Jean Marie Bigard. L’ex-idolâtre de Sarkozy, le fou du Pape, le fana de ses propres roubignolles, le chantre de son kangourou, ne se sent plus pisser, comme on dit en Bourgogne, et se fend d’un message vengeur sur les réseaux sociaux:

« Mes amis

Certains journalistes me tournent en ridicule depuis plusieurs jours puisque j’ai réussi à parler à Macron au téléphone pour qu’il puisse écouter ma colère qui est aussi celle de millions de personnes. (Suite à mes coups de gueules sur facebook pendant le confinement)

J’aimerais dire à ces journalistes que je suis désolé si eux n’arrivent pas à parler au président. Peut être aussi qu’ils n’ont pas grand chose d’intéressant à lui dire.

J’ai peut être pas la carte de presse, mais moi j’ai encore une paire de couilles ».

th-6Qu’est ce qu’il veut, Bigard? Qu’on rouvre les bars. Admettons. Chacun ses priorités et il a le droit de s’exprimer. Si on considère le niveau moyen des interventions des apprentis sorciers qui nous gouvernent, dont la parole a la fiabilité d’un pont de singe en cotons tige au dessus d’un bayou infesté de crocodiles, on voit mal au nom de quoi le comique n’aurait pas le droit de la ramener.

th-7Chacun ses causes, aussi. La presse pendant plusieurs jours ne parle que de ça. Le coup de fil ! Comme si c’était intéressant. Comme si c’était important. On apprend que c’est Patrick Sébastien qui a joué les go-between. Et on se met à digresser sur ces éventuelles candidatures coluchiennes (comparaison hasardeuse, car Coluche avait une autre envergure) à la présidentielle de 2022 qui feraient flipper, parait-il, le Président. Et qui le poussent à téléphoner aux bouffons qui menaceraient sa réélection. A Bigard, donc.

On en est là. On se prend à envisager un nouveau mot qui ferait la différence entre les journalistes qui font un vrai boulot de journaliste, et heureusement ils sont encore nombreux, et les fâcheux qui relaient n’importe quoi et se tirent la bourre entre eux pour l’image la plus démago ou l’info la plus débile.

tronço-biteAinsi sur une chaine info, gros plan de Bigard qui s’époumonne. Sur le masque qu’il exhibe à trois centimètres de la caméra, une double inscription, joue droite, joue gauche: « allez tous vous faire enculer« , qui a l’air de constituer l’essentiel de son programme électoral.

Nous avons donc un épisode Macron-Bigard-Sébastien, qui suit un épisode Macron-de Villiers, qui succéde à un épisode Macron-Zemmour… Ce débat de haut niveau se tient entre mecs et c’est une consolation. Pas une meuf ! Pas plus de parité que de beurre en branche.

f17c7a788a3d1de03cfc46d328bc176bEn d’autres termes, un concours de bites parmi tant d’autres…

On n’est pas éclaboussées, c’est déjà ça! Pas concernées, tant mieux! Sauf que si, on est concernées, parce que même si l’affaire se situe en dehors de nous, elle nous instrumentalise comme outils de communication. Nous, les femmes, sommes les instruments de leur compétition inter mâles. Il suffit de se pencher sur le langage utilisé par Bigard, et donc reconnu par les autres, puisqu’ils lui répondent…

La couille comme symbole de courage, non.  Plutôt du contraire. Symbole de prédation, de charge aveugle, sans réfléchir, de compétition déconnectée du cerveau, j’en passe et des pires. Laisser le courage en dehors de tout ça. Les femmes n’ont pas de couilles et du courage à revendre.

hexagon-bolt-with-hex-nut-500x500Quant à « se faire enculer », on en est encore à considérer l’élément pénétrant comme victorieux sur l’élément accueillant, à célébrer l’appendice au détriment de l’orifice?  Sérieux? Il peut pas trouver autre chose, le garçon? C’est une image? Une image de quoi? Oui, il y a des mecs qui se servent de leur bite comme d’une arme, pour agresser, c’est ça l’idée valorisante?

Celui qui a toujours refusé de comprendre que le « lâcher de salopes » est un concept violemment sexiste est évidemment mal équipé pour se remettre en question. Dommage. Qu’il ait choisi ce piteux créneau par pur opportunisme fait oublier que le gaillard est moins obtus qu’il ne le proclame. Un artiste ou revendiqué comme tel, devrait se montrer plus ambitieux, avoir plus de respect de lui-même et des autres et éviter ces numéros de bateleur de bas-étage très en dessous de ses capacités, de son talent et de sa vraie générosité. Dommage, dommage.

th-5De plus, s’il brigue vraiment des suffrages, va falloir qu’il comprenne que les salopes, les sans-couilles, les enculées, baisées et autres niquées de nature ont le droit de vote et saturent de cette daube couillolâtre. Être à ce point obsédé pas ses roustons et les capacités pénétratives de sa bite serait-il le symbole d’un doute global sur le sujet? Couilles molles et bite en berne sont mauvaises conseillères. Bigard a les burnes qui dépassent de son discours comme celles du gros dégueulasse de Reiser dépassaient de son slip.

Ce n’est pas une question de « vulgarité ». Ni même de « grossièreté ». Ça, ça nous en touche un sans faire bouger l’autre. L’autre ovaire. C’est une question de machisme. De sexisme. De ras le bol.

Lâchez nous, les téléphoneurs, restez entre vous, oubliez nous. Trouvez une autre cible pour votre pauvre gloriole. Les orifices vous pissent à la raie, vous emmerdent, vous conchient, sachez le.

7 réflexions au sujet de « Macron y’a l’téléfon qui son… »

  1. Très agréable remise en place de tous ceux qui mettent toutes les valeurs dans le contenu de leur caleçon.
    Merci ça, fait du bien !

  2. Perso je trouve que Bigard est une honte de l’humanité. Cette ambulance sanguignolente dont le visage ravagé de douleur et de frustration mal lavées ferait peur à un jury de l’Inquisition,et qui se prend pour un char d’assaut, est révulsif à tous les étages. Donc tout ce qui lui rentre dedans même sans le pénétrer me réjouit au plus haut point. Quant à Macron il lui reste à démontrer une intelligence autre que celle du bon élève: c’est pas gagné…

  3. Le plus beau, c’est que dans son com original, Bigard avait écrit  » moi j’ai encore une paire de couille ». Sans s! Joli, non?

Répondre à Francducollier Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six − = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>