Fachos vs Islamistes

UnknownJe souffre d’entomophobie. De claustrophobie, d’agoraphobie. Cela signifie que confrontée à des insectes, des espaces fermés ou des foules, je ressens une anxiété que je ne contrôle pas, que je n’ai ni provoquée, ni pensée, ni conçue. Je la constate, j’essaie de m’y opposer mais globalement je n’y peux rien. Le mot islamophobe, comme d’ailleurs le mot homophobe, ne répond pas à cette définition. Si rejet de l’islam il y a, nous sommes dans le monde du pensé, de l’analysé, du construit.

Unknown-3L’extrême droite est-elle islamophobe? Oui, me direz vous. Or l’extrême droite n’est pas islamophobe. Elle est raciste. C’est par racisme qu’elle rejette la religion musulmane. Parce qu’elle lui apparait liée à un groupe humain qu’elle exècre: les Arabes. Et parce qu’elle sait le profit politique qu’elle peut tirer de leur rejet. L’extrême droite est catho, elle rêve d’un retour à une France catholique qui n’aurait jamais connu la loi de 1905. Face à son équivalent intégriste musulman, elle présente une convergence d’intérêts: chacun ses fidèles et les ouailles seront bien gardées. Chacun chez soi, chacun son camp, chacun sa prosternation. Ils se ressemblent comme se ressemblent les ennemis de la liberté. Quand tout le monde sera soit à genou, soit face contre terre, ils auront gagné et sauront se partager le gâteau.

Unknown-2Suis-je raciste parce que je rejette le voile, la polygamie et la prière cul en l’air ? Non. Je suis clairement non pas islamophobe, comme précisé plus haut je rejette les mots en -phobe, imprécis donc inexacts, mais je rejette la religion musulmane aussi fermement que je rejette toutes les autres. Si on veut appeler ça islamophobie, on peut toujours mais je n’ai pas de phobie. Juste une pensée. Une analyse. Une opinion. Je suis cohérente. Si je rejette les religions, c’est parce que je rejette le pouvoir qu’elles exercent sur les individus, partout et depuis toujours, en particulier sur les femmes. Pouvoir politique, via la religion. Avec les religions, monothéistes ou pas, je rejette un corpus idéologique, autrement dit un paquet d’idées, de concepts dont je conteste la pertinence. Et dont j’exècre la violence. Ça s’appelle liberté d’opinion. C’est un droit humain que j’exerce avec sa corollaire, la liberté d’expression.

imagesEn revanche, le racisme rejette, méprise, maltraite, des êtres humains, considérés comme différents, inférieurs, devant être haïs pour ce qu’ils sont. Ni pour ce qu’ils font, ni pour ce qu’ils pensent, ni pour ce qu’ils disent. Juste pour ce qu’ils sont. Le racisme affirme une hiérarchie. Un rejet. Le racisme n’est pas une opinion. C’est une violence. Et un délit.

Pour planquer leur racisme, illégal, les racistes ont dégoté un nouveau concept, l’islamophobie. Or celle-ci, comme par exemple l’anticléricalisme, n’a aucune raison d’être illégale, puisqu’elle ressort de la liberté d’opinion. Les islamistes, qui sont à l’islam ce que l’extrême droite est à la politique, ont vite compris le profit à tirer de cet amalgame et s’engouffrent dans la brèche. L’ambigüité cultivée entre racisme et islamophobie leur permet de taxer de racisme quiconque exprime une idée islamophobe. Et de transformer l’islamophobie en cache-sexe de leur entrisme dans la société. Habile, faut reconnaître. Ça marche du feu de dieu, si j’ose dire…

Unknown-4Et les islamo-gauchistes, c’est quoi t’est-ce? Alors là on donne dans une sorte de subtilité. Ces gens là ont tellement peur de passer pour racistes (à juste titre) que ça les inhibe dans leur esprit critique: ça vient des Arabes? C’est donc supeeeer! On ne touche pas! On évoque le relativisme culturel ! On n’ose rien critiquer, parce que (et ça part d’un bon sentiment)  les Arabes souffrent depuis cinquante ans d’un tel niveau de racisme ambiant qu’on n’a pas envie d’en rajouter. Et voilà comment on s’autobaillonne… Et on voit des démocrates défenseurs des libertés, accepter sans ciller le voile, les horaires pour femmes à la piscine, le burkini sur les plages… Et signer des pétitions pour permettre aux femmes voilées d’accompagner les sorties scolaires! Y a des fois, j’arrive pas à suivre, franchement. Qu’on en vienne à se faire l’avocat d’une claire atteinte à cette laïcité qui nous a juste sauvés des griffes catholiques est d’une stupéfiante connerie. Qu’on en vienne, de ce côté ci de la pensée, à confondre opposition au voile et opposition à celles qui le portent me laisse pantoise. A une époque où j’étais déjà vivante, une blague belge nous faisait rigoler: « Un jour le Roi des Belges annonce qu’il déclare la guerre à la pauvreté. Le lendemain, les sujets de sa majesté se mettent à dégommer les SDF à la kalachnikov… ».

Si jouer les idiots utiles rapportait de l’argent, une certaine gauche française serait milliardaire…

6 réflexions au sujet de « Fachos vs Islamistes »

  1. Uniquement vous dire que j’approuve votre texte dans sa totalité. Je n’ai encore lu aucun de vos livres, mais je vais me rattraper !
    Pour votre information, je suis français, mon épouse, Daría Pérez Vadillo, est espagnole, originaire de la Sierra de Gredos. Elle écrit elle aussi…

  2. Suis-je raciste parce que je rejette le voile, la polygamie et la prière cul en l’air ? Non. Je suis clairement non pas islamophobe, comme précisé plus haut je rejette les mots en -phobe, imprécis donc inexacts, mais je rejette la religion musulmane aussi fermement que je rejette toutes les autres

    Non, vous êtes juste intolérante, centrée sur votre vision unique du monde, bornée sur une rhétorique mysandre violente.

Répondre à Isabelle Alonso Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>