De râleurs en despotes…

Unknown-3On entend les geignards habituels: rester chez soi? Oui, mais mon footing? Mon vélo? Mon plan cul? Mon marché? Mes boulevards? Ma plage?

Râler. Par principe. Et sortir quand même. Pourtant…

Rester chez soi. Chez soi. Deux petits mots de rien du tout. Si habituels, si familiers. Mais pour certains, un univers inaccessible, hors d’atteinte. Pour les Sdf, les réfugiés, ces deux mots n’ont pas de réalité. Pas de chez soi pour eux. Nous autres avons des clés. Pas eux. Ces clés qui ouvrent la porte de la maison. Home. Là où on est au chaud, en sécurité. Physiquement à l’abri. Affectivement protégés par nos affaires, nos totems, nos doudous, nos souvenirs…. Notre musique, notre wifi, nos bouquins. Pas eux.

Unknown-4Et qu’est ce que je lis sur Twitter? Que des SDF auraient été verbalisés, à Lyon, pour non respect du confinement. Si ça se confirme, c’est croquignolet. Ma tante a encore raison: « il faut savoir naître… » Selon que tu sois riche ou pauvre, le confinement, ça n’a rien à voir… Ces 135€ de PV ne pèsent pas du même poids sur tous les budgets.

 

Unknown-5Il y a aussi celles et ceux pour qui maison est synonyme de cauchemar. Et le fait d’y rester confiné une menace atroce. Les femmes qui vivent avec un violent. Les enfants maltraités par des parents qui passent leurs nerfs sur eux. Les baffes, les coups, vont pleuvoir. Pas d’échappatoire. D’habitude, les victimes ne peuvent pas compter sur grand monde. En ce moment, elles ne peuvent compter sur personne. Enfermée avec un bourreau domestique, un dictateur d’appartement, un tortionnaire maison. Ce n’est pas un drame rare. C’est le lot de millions de personnes… Obsédante pensée. Sentiment d’impuissance. Rage.

Unknown-6Bon. Défoulons nous. Changeons nous les idées. Je vais me dégotter une chanson bien ringarde et sautillante et me lancer dans une danse solitaire, sauvage et frénétique.

À huis clos.

C’est mieux.

Une réflexion au sujet de « De râleurs en despotes… »

Répondre à Roujlimé Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 − un =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>